Grand Stade de rugby : la Fédération doit des explications

Publié le 15/12/2016


Après la décision du comité directeur de la Fédération française de rugby d’engager l’arrêt du projet de Grand Stade, l'agglomération Grand Paris Sud demande des comptes.

En effet, le territoire et la FFR sont liés dans un processus initié par cette même fédération en 2011 et qui a retenu, après un vote unanime du même comité directeur, le site de l’hippodrome de Ris-Orangis/Bondoufle pour accueillir le futur grand stade.

" Nous sommes mutuellement engagés à travers un accord-cadre scellé entre les deux parties. Nous avons avec nous 5 années de travail partagé, collectif ; 5 années au cours desquelles nous avons établi la solidité du dossier, établi de nombreux partenariats et enregistré de nombreuses avancées ".

Les élus du territoire regrettent donc le caractère unilatéral de cette décision prise alors même qu’une demande de rendez-vous avait été formulée par les élus locaux dès l’élection du nouveau président de la FFR. Le combat pour la grande couronne et le développement du territoire n'est pas terminé, comme le soulignent les élus en conclusion : "Nous sommes prêts à discuter avec la FFR et nous assumerons nos responsabilités. Mais l'avenir de ce site de 133 hectares ne s'arrête pas aujourd'hui."

Communiqué de presse à télécharger ci-contre.

À télécharger

Communiqué de presse

Document PDF

11 Avenue Irène et Frédéric Joliot Curie,
91130 Ris-Orangis
Amenagement 01

Grand Stade de rugby de la FFR à Ris-Orangis / Bondoufle

Ris-Orangis

À lire également

Une journée pour entreprendre

22/10/2016

Cette année la Journée de la création et de la reprise d’entreprise réunit jeudi 3 novembre à Courcouronnes les professionnels du territoire dans le cadre de la rencontre nationale du réseau CitésLab. Une initiative de la Maison de la création d'entreprise d'Évry / Corbeil-Essonnes qui saisit l’occasion pour fêter ses 10 ans. (Entrée libre)

17 juin : course La Sénartaise

06/06/2016

Engouement record pour l'édition 2016 de la Sénartaise, course/marche féminine de 6 km, au profit de la recherche contre le cancer : les 5 000 dossards proposés cette année sont partis en 24 jours.

La chance s’attrape par les cheveux : la coiffure recrute

21/09/2016

Pas de doute, le secteur de la coiffure a le vent en poupe. Pour vous en convaincre, la faculté des métiers de l’Essonne triple les opportunités : une formation, un diplôme, un contrat de travail.

g g
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.