Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

50 ans de recherche et d'innovation au Centre des Matériaux

Publié il y a 18 jours

  • Actualités
  • 50 ans de recherche et d'innovation au Centre des Matériaux

Le Centre des Matériaux de Mines Paris Tech (CDM) - pépite d'excellence implantée depuis sa création à Évry/Corbeil - a célébré son jubilé le 8 septembre en ouvrant ses portes aux acteurs économiques du territoire. Visite du laboratoire, inauguration de la nouvelle salle de fabrication additive... Suivez le guide !

Le Centre des Matériaux peut se féliciter d'avoir atteint son objectif. Il est né en 1967 dans l'enceinte de la Société nationale d'étude et de construction de moteurs d'aviation - devenue Snecma, puis Safran Aircraft Engines - pour dynamiser les relations entre la recherche et l'industrie. Aujourd'hui, ce laboratoire de l'école des Mines de Paris et unité mixte du CNRS évolue sous le label d'excellence de l'Institut Carnot, qui distingue notamment le partenariat entre laboratoires publics et les entreprises au service du développement de l'innovation. Une belle opportunité pour valoriser les liens historiques du CDM avec le milieu académique et sa recherche orientée vers le monde socio-économique, y compris les startups.

Des matériaux innovants pour l'industrie

Les activités du CDM concernent principalement les matériaux de structure utilisés dans les secteurs de l’aéronautique, de l’énergie, de l’automobile, de la mécanique, dans les composants pour l’électronique et les biomatériaux ainsi que dans l'impression 3D. Ce procédé de pointe, dont la nouvelle salle était justement inaugurée ce 8 septembre, consiste à fabriquer des objets et/ou des pièces par un ajout de matière et non par l'enlèvement, comme dans l'usinage classique.

À la pointe du progrès

Cette collaboration exemplaire a largement été valorisée lors de cette journée anniversaire. Jérôme Crépin, directeur du CDM, l'a rappelé : "l'avenir du centre s'inscrit dans la continuité des actions passées". Aussi deux axes sont privilégiés pour les années à venir : l'excellence scientifique et une formation à l'entrepreneuriat pour les étudiants.

Développement en réseau

De nombreuses personnalités, dont Line Magne (vice-présidente chargée de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation de Grand Paris Sud) et des partenaires ont participé à cette manifestation. Au menu, notamment : une visite libre dans les locaux du laboratoire, et l'inauguration de la nouvelle salle de fabrication additive. Parmi les convives, plusieurs entrepreneurs du territoire ont accepté de partager avec nous leurs réflexions. Témoignages.

Clément Spiteri, PDG de Eco 2PR, une entreprise implantée à Courcouronnes et Rungis spécialisée dans le recyclage et la réutilisation du polystyrène et des plastiques usagés :

"J'ai été très agréablement surpris par cette structure que je ne connaissais pas. Je pensais découvrir un centre des matériaux assez classique qui présente des produits via une importante bibliothèque. Le CDM fait l'inverse : il part d'une problématique et travaille ensuite sur des produits des matériaux qui répondent au problème rencontré. Leur démarche de R&D est intéressante car très proche des marchés industriels".

L'association Recycling Carbon, à Villabé, œuvre pour valoriser des déchets à base de fibre de carbone, a partagé en photos sur Facebook son expérience au CDM  :

"Merci à Grand Paris Sud pour cette mise en relation qui va nous permettre d'accentuer nos recherches sur le recyclage de la fibre de carbone".

Supratec, entreprise implantée à Bondoufle spécialisée dans l’ingénierie industrielle de l’assemblage, de la sécurité et des éco-technologies, implantée sur Bondoufle, participait aussi à cette visite guidée. Coordinatrice Innovation de l'entreprise, Barbara Cayrol commentait :

"Nous sommes très intéressés pour notamment y trouver les talents de demain et tester nos prototypes".

Notez en effet que Supratec fait partie des PME inscrites activement dans la dynamique impulsée par un projet ambitieux qui marquait justement l'actualité de la rentrée : l'Usine du futur. La création à Bondoufle de cette plate-forme de formation à la mécanique industrielle de demain, impulsée par Safran Aircraft Engines, est pilotée depuis plus d'un an par un consortium réunissant à l'origine l'AFORP, l'AFPA, la FDME, Fives Maintenance, le GIFAS, le GIM. The Adecco Group et ASTech Paris Région l'ont rejoint récemment. L'agglomération Grand Paris Sud soutient également ce projet en participant à son montage financier.

Retrouvez toutes les actualités du Centre des Matériaux de Mines Paris Tech en ligne sur son site web.

Équipement lié