Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Chefs d’entreprise : si vous donniez une chance aux jeunes ?

Chefs d’entreprise : si vous donniez une chance aux jeunes ?

Publié il y a 7 mois

Un stage, un contrat en alternance, un emploi ? Si vous avez la fibre solidaire, vous pouvez tendre la main à un jeune issu de l’agglomération de Grand Paris Sud et en formation à l’Epide (Établissement pour l’Insertion dans l’Emploi) de Brétigny-sur-Orge.

Rencontre avec le directeur, Jean-Luc Gely

L’Epide, c’est quoi ?

Jean-Luc Gely : « L’Epide a été créé en 2005 par le ministère de la Défense. Il est passé depuis sous la tutelle des ministères chargés de l’Emploi et de la Ville. Ce n’est ni un organisme de formation, ni une école. Il se distingue par l’originalité de son accompagnement global, qui exige des jeunes un fort engagement : volontariat, contrat de huit mois minimum, internat de semaine, uniformes… Il y a 19 centres en France.

L’Epide aide les jeunes de 18 à 25 ans qui ont le plus de difficultés à trouver un travail ou une formation. Nous acceptons en priorité les jeunes qui ont au maximum un CAP ou un BEP et qui n’arrivent pas à trouver un travail. Nous pouvons aussi accepter ceux qui ont abandonné l’école au lycée, avant le baccalauréat, mais qui n’arrivent pas à trouver un travail. »

Quels sont vos atouts ?

Jean-Luc Gely : « L’originalité du projet pédagogique repose sur des équipes pluridisciplinaires : conseillers éducation et citoyenneté, formateurs d’enseignement général, d’informatique, de mobilité et de sport, conseillers en insertion professionnelle, chargés de relations entreprises… Grâce à cette pluralité, nous garantissons aux volontaires un accompagnement global qui permet notamment de lever les freins périphériques à l’emploi et à l’apprentissage.

Chaque jeune bénéficie d’une prise en charge individuelle et dynamique collective, ainsi que d’un accompagnement adapté à son rythme et à son projet personnel et professionnel. »

Quels bénéfices les entreprises tirent-elles à recruter un jeune issu de l’Epide ?

Jean-Luc Gely : « C’est la concrétisation d’un engagement en matière de Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) et de diversité.

Les jeunes sont :

• motivés, parce qu’ils ont défini un projet en corrélation avec leur niveau de compétence ;

• à l’écoute des clients, de leurs collègues et des consignes ;

• responsables, parce qu’ils ont appris à faire face aux difficultés rencontrées ;

• opérationnels : les enseignements reposent sur la mise en situation professionnelle, adaptée au projet de chacun. »

Quels secteurs d’activité sont concernés ?

Jean-Luc Gely : « Tous les secteurs : la sécurité, la logistique, l’hôtellerie-restauration, les établissements publics… pour un stage, un contrat en alternance, un CDD, un CDI… Plus d’un jeune sur deux trouve un emploi durable dès sa sortie de l’Epide. »


Pour les jeunes intéressés…

Il y a en permanence entre 30 et 50 places disponibles à l’Epide de Brétigny-sur-Orge, des sessions de recrutements étant organisées tous les 2 mois.

Toutes infos sur epide.fr

Recruter sur le territoire avec la Task Force Essonne

Lancer des recrutements de plus de 30 personnes à Grand Paris Sud, c’est facile avec la Task Force Essonne "Porte Sud du Grand Paris". Créée par l’État et la région Ile-de-France en 2017, cette initiative met en synergie les acteurs du territoire (sur sa partie essonnienne) et facilite les embauches "massives".

Cette Task Force est animée par Pôle Emploi à l’échelle du bassin d’emploi "Porte Sud du Grand Paris", territoire qui couvre la communauté d’agglomération Grand Paris Sud (signataire du dispositif depuis 2017). Elle a déjà donné lieu à plusieurs sessions de recrutement dédiées à Amazon, LIDL, Transdev… D’autres sessions sont prévues pour Ambulances 91 et e-Casino.

Il reste environ un millier de postes à pourvoir en intérim.

Pour aller plus loin, la Task Force propose aux candidats non retenus de suivre une formation en adéquation avec les profils recherchés par l’entreprise.

Focus sur les quartiers prioritaires

En parallèle, la communauté d’agglomération a mené une action expérimentale. Elle a co-organisé 3 sessions Task Force de recrutement Amazon dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (à Évry-Courcouronnes, Grigny et à Savigny-le-Temple, avec l’agence Pôle Emploi de la ville). Cette action a mobilisé 51 candidats, dont 24 ont réussi les tests de candidature et ont concrètement postulé.

Plus d’infos : taskforceessonne.91211@pole-emploi.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus