Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Comme un poisson dans l’eau !

Publié il y a 15 jours

Se familiariser avec l’eau dès la maternelle et, après, apprendre à nager ! L’aisance aquatique, c’est le premier pas d’un parcours citoyen et d’inclusion républicaine qui se décline tout au long de la vie sportive des habitants de Grand Paris Sud. L’agglo s’est engagée depuis 2019 dans une « démarche d’optimisation » des pratiques pédagogiques de ses 10 équipements aquatiques. Son objectif : l’ « Ambition 100% nageurs ». Des pratiques innovantes sont déployées et s’intensifient chaque année. On vous explique tout !

Rencontre avec Eric Poignant, responsable du pôle aquatique de Grand Paris Sud et instructeur

Pourquoi l’agglo a-t-elle lancé ce dispositif ?

E. P. : « Premièrement, car les chiffres de la noyade des moins de 6 ans sont dramatiques. Ensuite, car nous nous sommes aperçus que les enfants des familles les plus vulnérables n’avaient pas accès aux équipements aquatiques.

Notre volonté de généraliser l’accès au « Savoir nager » des enfants du territoire a donc été renforcée, à compter de janvier 2020, par notre engagement dans le Plan national de prévention des noyades et de développement de l’aisance aquatique. Cela inclut une formation des équipes éducatives à l’enseignement de l’Aisance aquatique et l’organisation de classes et de stages bleus en collaboration avec le ministère des Sports, la FFN (Fédération française de natation), l’institut Icare et l’Agence nationale du sport ».

Concrètement, comment cela se passe-t-il ?

E. P : « De nombreuses actions sont déployées tout au long de l’année en fonction des âges : les classes et les stages bleus (3 à 6 ans), le « Savoir nager scolaire » et l’opération J’apprends à nager (6 à 12 ans).

Le Projet territorial « Aisance aquatique » est porté en collaboration avec les DSDEN (Direction des services départementaux de l'Éducation nationale) 77 et 91 et les communes de Grand Paris Sud. Bien sûr, tous ces dispositifs sont gratuits pour les familles. »


Dès 3 ans et en groupe …

Il ne s’agit pas d’apprendre la brasse ou le crawl aux tout-petits, mais de leur permettre de se familiariser avec l’eau et de vaincre leurs peurs. Objectifs : découvrir que le bassin dispose d’un fond, prendre conscience que son corps flotte et ne tombe pas, qu’il suffit de rester sans bouger pour rester ou remonter à la surface…

Les activités se déroulent toujours en groupe par classe ou demi-classe et en grande profondeur (la taille de l’enfant plus ses bras) et sans matériel de flottaison.

8 séances de 30 minutes sont organisées pour chaque module et preuve que ce système fonctionne, le taux de réussite est de 100% !


Une compétence reconnue

L’expertise de l’agglo en termes d’aisance aquatique est plébiscitée dans différentes régions françaises, et même à l’étranger. Les équipes y sont sollicitées pour partager leur expérience.

Des actions similaires pourraient être proposées à un public féminin identifié par la Politique de la ville dans le cadre du projet inclusif « Avec elles », ainsi qu’aux propriétaire de piscines privées pour une action ponctuelle d’accompagnement à la prévention de la noyade des plus jeunes.



Aubin Fouchet, responsable de la piscine de Grigny et maître-nageur-sauveteur

« Après, ils ne veulent plus sortir de l’eau ! »

« Nous leur permettons de découvrir un milieu qu’ils ne connaissent pas, l’eau et d’accepter les effets de l’eau sur leur corps, quelle que soit la position. Notre objectif est de leur faire comprendre qu’ils ont la capacité naturelle de flotter. Nous leur disons : « Tu vas au fond et tu te laisses remonter comme tu veux ».

Ils ont beaucoup d’imagination : ils peuvent imiter des animaux, faire comme Pokemon ou Superman. Après quelques séances, les résultats sont frappants : ils ne veulent plus sortir de l’eau et cette découverte leur apporte beaucoup de joie ».


En chiffres

De janvier 2020 à août 2021 : près de 5000 enfants de 3 à 6 ans des 23 communes de l’agglo ont bénéficié des stages et classes bleus

Le « Projet territorial Aisance aquatique » est porté par 6 instructeurs et 46 encadrants formés à la démarche.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus