Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • « Confinés, et après ? », « COVID ton sac » : les résultats de deux enquêtes auprès des habitants de Grand Paris Sud

« Confinés, et après ? », « COVID ton sac » : les résultats de deux enquêtes auprès des habitants de Grand Paris Sud

Publié il y a 10 jours

La crise provoquée par la pandémie du Coronavirus est sans précédent. Afin de mieux comprendre les diverses situations rencontrées par les habitants du territoire, Grand Paris Sud a mené deux enquêtes sur le vécu du confinement et ses conséquences : « Confinés à Grand Paris Sud, et après ? » et « COVID ton sac ».

Grand Paris Sud à l’écoute de ses habitants pour mieux agir : + de 3 000 personnes consultées !

Un questionnaire en ligne pour les 18 ans et +, des entretiens avec des habitants et des associations, la démarche « COVID ton sac » dédiée aux jeunes autour d’ateliers participatifs, de questionnaires, d’entretiens… ce sont ainsi plus de 3 000 personnes du territoire, de 10 ans à 88 ans, qui ont été consultées.

Un confinement révélateur d’inégalités

De cette démarche, il ressort que les fragilités déjà présentes avant la crise, se sont révélées plus difficiles durant le 1er confinement qui a engendré :

  • Des situations résidentielles complexes : 16,6% des répondants ont déclaré avoir vécu dans un logement sur-occupé, une situation deux fois plus rencontrée dans les Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).
  • Des difficultés financières pour faire face aux besoins : 35% étaient concernés.
  • Une fracture numérique plus importante.

Autant de situations qui ont suscité chez les habitants un besoin de s’exprimer et l’envie de faire évoluer les choses sur le territoire.

Une volonté de faire vivre le territoire

Parmi les souhaits des habitants est ressortie la volonté de faire vivre le territoire en :

  • S’engageant dans une solidarité de proximité, notamment de voisinage.
  • Accompagnant les nouveaux engagements : 37,6% des personnes qui ont participé à une action d’entraide ne l’avaient jamais fait avant. Un désir d’engagement, court, ponctuel et variable dans le temps est particulièrement exprimé par les jeunes rencontrés dans le cadre de « COVID ton sac ».
  • Consommant local
  • Soutenant les producteurs, les artisans, les entreprises du territoire.

Le souhait d’un mode de vie soucieux de l’environnement

Le confinement été l’occasion de remettre en cause son rapport à la nature et de prendre conscience des enjeux environnementaux. Le souhait d’un mode de vie soucieux de l’environnement a alors été partagé autour de :

  • La lutte contre les déchets et le gaspillage. Les jeunes ont particulièrement exprimé, dans le cadre « COVID ton sac », la volonté de s’engager pour des causes environnementales.
  • La volonté de mieux se déplacer, notamment à pied ou en vélo.
  • La découverte ou redécouverte des espaces naturels du territoire et leur préservation.
  • L’importance d’avoir un cadre de vie proche de la nature et de disposer d’espaces naturels à proximité de son domicile.

La santé, le sport et le bien-être au cœur des attentes

Avec cette crise sanitaire, sa propre santé et celle de ses proches est devenue à la fois une priorité et une inquiétude. Il ressort de la consultation le besoin de :

  • Prendre du temps pour soi : 62% des répondants ont eu le sentiment d’avoir eu plus de temps pour eux et leur entourage durant le 1er confinement, évoquant ainsi les bienfaits retrouvés sur la qualité de vie.
  • Manger sainement.
  • Faire du sport.
  • Assurer une continuité de soins : 29,4% n’ont pas consulté de professionnels de santé durant le confinement malgré leurs besoins.
  • Mieux doter le territoire en professionnels de santé : beaucoup ont fait part de leurs difficultés à consulter.

« COVID ton sac ! » : 3 étoiles aux trophées de la participation et de la concertation

Particulièrement impactés par le confinement et souvent sous-représentés dans les démarches d’écoute, 416 jeunes, issus de 18 communes de Grand Paris Sud ont été consultés sur l’été 2020 autour de trois axes : le vécu du confinement, les changements perçus sur le territoire et les pers-pectives d’engagement suscitées par la crise pandémique.

Pour recueillir leur parole et les toucher dans leur diversité, une démarche de co-construction avec les communes, et en particulier avec les structures jeunesse, autour de méthodes de facilitation et d’intelligence collective s’est mise en place. La mobilisation a été conséquente et l’écho rencontré sur le terrain favorable.

D’ailleurs, la démarche « COVID ton sac ! » est lauréate 3 étoiles des trophées de la participation et de la concertation 2020 organisés par « Décider ensemble » et « La Gazette » ! 

Trois actions prioritaires en direction des jeunes

Du constat d’un vécu du confinement ambivalent, d’un avenir jugé incertain, d’envies d’agir hété-rogènes appelant de nouvelles formes d’intervention, ressort un certain nombre de pistes d’actions qui ont fait l’objet d’échanges lors de la journée de restitution du 24 septembre 2020.

Les participants, acteurs jeunesse du territoire et représentants de services de Grand Paris Sud, ont été invités à prioriser trois actions en s’appuyant sur des critères de nombre de jeunes potentielle-ment concernés, de l’utilité et la faisabilité :

  • Soutenir les initiatives de jeunes ;
  • Mieux associer les jeunes aux démarches de concertation liées aux actions stratégiques de l’agglomération ;
  • Inventer avec les réseaux jeunesse de nouvelles formes de concertation.

Pour en savoir + : « Confinés, et après ? Grand Paris Sud à l’écoute de ses habitants » / « COVID ton sac ! »                                                                                                     

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus