Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Coopération franco-chinoise : l’Université d’Évry crée un master avec l’HUST de Wuhan

Publié il y a 19 jours

  • Actualités
  • Coopération franco-chinoise : l’Université d’Évry crée un master avec l’HUST de Wuhan

Le Master franco-chinois en Biologie-Santé est l’une des nouvelles actions phare engagées en cette rentrée par l’Université d’Évry-Val-d’Essonne. Vingt étudiants français et chinois vont étudier pendant deux ans à Évry et à Wuhan.

Connaissez-vous Wuhan ? C’est dans cette « petite » ville chinoise de 13 millions d’habitants dont plus d’un million d’étudiants – que l’Université d’Évry-Val-d’Essonne vient d’engager un partenariat avec l’Université HUST (Huazhong University of Science and Technology).

Depuis le 15 septembre, une vingtaine d’étudiants, pour moitié chinois, pour moitié français, suit un Master de Biologie-Santé. Ce parcours franco-chinois va durer deux ans : six mois à Wuhan, un an à Grand Paris Sud puis de nouveau six mois en Chine. « C’est un projet longuement mûri, que j’avais inscrit dans mon programme électoral en 2014, explique le Président de l’Université Patrick Curmi. Pour des raisons à la fois historiques, démographiques et économiques, l’ouverture vers la Chine nous est apparue indispensable pour accroître la qualité et l’attractivité de notre Université. »

En termes démographiques et socio-économiques, les deux territoires n’ont évidemment rien de comparable, même si Wuhan possède un cluster de biotechnologie (900 entreprises !), Biolake, qui a passé un accord avec le Genopole.

Et c’est bien sûr dans ses relations avec le monde de l’entreprise que ce partenariat prend tout son sens.

« C’est un projet de développement économique, davantage qu’un parcours universitaire académique », résume Patrick Curmi. Ce Master pourrait en quelque sorte constituer une tête de pont pour des entreprises françaises intéressées par la Chine.

Dès l’an prochain, le Président proposera à ces dernières un cycle de cours de haut niveau sur la Chine contemporaine (économie, propriété intellectuelle et industrielle, culture...) intitulé « Passeport pour la Chine ». Il ne leur restera plus alors qu’à prendre la direction de la province du Hubei, guidés peut-être par les premiers diplômés du Master franco chinois. Huanying dao – bienvenue à – Wuhan !


Équipement lié