Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Enquête auprès des dirigeants d’entreprises : inquiets, mais surtout combatifs !

Enquête auprès des dirigeants d’entreprises : inquiets, mais surtout combatifs !

Publié il y a 4 mois

L’agglomération Grand Paris Sud reste mobilisée et réactive pour répondre au mieux aux besoins des entreprises impactées par la crise du Covid-19.

« On est là ! De façon individuelle, mais aussi collective, car on sait que la période est difficile, voire très difficile pour certains. Nous poursuivons donc les différentes initiatives lancées pour accompagner au mieux les dirigeants implantés à Grand Paris Sud et les aider à préparer la reprise. » Voilà le message qu’entendent délivrer les équipes de l’agglomération.

Différentes actions sont réalisées pour :

  • promouvoir les activités économiques et le commerce local ;
  • renforcer l’information et l’orientation des entreprises vers les mesures de soutien ;
  • les aider à surmonter la crise, tout en préparant la reprise pour pouvoir rebondir en temps voulu.

Un accompagnement individuel :

  • échanges téléphoniques et conseils réguliers ;
  • accompagnement ou orientation pour monter les dossiers de demandes d’aides (Plan de relance, PM’UP, Pack Rebond…) ;
  • une réponse personnalisée aux demandes de recherches foncières et immobilières…

Une veille quotidienne sur les mesures de soutien et les aides financières via le site de Grand Paris Sud et les réseaux sociaux est effective depuis le mois de mars 2020.

Questionner pour mieux répondre aux attentes

La 1ère enquête, réalisée en mai-juin 2020 auprès de 1 625 sociétés, a été suivie par une 2ème en octobre 2020. Ce questionnaire en ligne a concerné les entreprises des secteurs les plus impactés et les 100 plus gros employeurs privés du territoire :

  • environ 60 questions ;
  • 12 minutes en moyenne pour y répondre ;
  • thèmes abordés : évolution de l’activité, impact social de la crise / bilan des aides et mesures mobilisées, moral et projet(s) du dirigeant…

Ce qu’il en ressort :

Le ressenti sur la situation économique :

  • 73 % des entreprises avaient 80 à 100 % de leur effectif sur site ;
  • Près de 40 % ont un niveau d’activité inférieur de 60 % par rapport à l’année N-1 ;
  • 6 % ont dépassé leur CA de 2019 ;
  • 26 % craignent une cessation d’activité : hôtellerie-restauration, événementiel, commerces-loisirs ;
  • 18 % ont réinternalisé certains approvisionnements ou tout ou partie de leur sous-traitance ;
  • 44 % sont prêtes à s’associer à Grand Paris Sud pour une démarche de cartographie des approvisionnements sur le territoire ;
  • 53 % ont modifié leur offre et 47 % ont engagé/accéléré leur digitalisation.

L’emploi et les aides mobilisées :

  • 58 % pensent maintenir les effectifs ;
  • 25 % pensent réduire les effectifs (industrie, hôtellerie-restauration, tourisme) ;
  • 15 % pensent recruter ;
  • 67 % ont bénéficié d’aides : le chômage partiel et le Fonds de solidarité sont les plus sollicitées ;
  • 42 % ont bénéficié d’un PGE et 4 % du Fonds Résilience.

Le moral :

  • 49 % des dirigeants sont combatifs, mais 34 % restent inquiets : manque de visibilité, problèmes de trésorerie, baisse des commandes… ;
  • 37 % ont des projets pour l’avenir.

Et après ?

Les équipes de l’agglomération vont poursuivre leur accompagnement et continuer de nouer des relations encore plus étroites avec les dirigeants de l’agglo.

Notamment grâce à :

  • une info ciblée via des courriels thématiques : digitalisation, dispositifs de formation pour les salariés en activité partielle… ;
  • l’organisation d’un webinaire sur le Plan de relance ;
  • l’actualisation permanente des infos en temps réel de la page dédiée "Mesures spécifiques aux entreprises "

Du côté des entreprises des équipements économiques de Grand Paris Sud

C’est pendant le 2ème confinement que les services de l’agglomération ont interrogé les 105 entreprises hébergées au sein des tremplins, hôtels et pépinières d’entreprises gérés par l’agglo. Résultats.

« Nous sommes restés ouverts, alors, forcément, les entreprises ont relativement moins souffert que lors du premier confinement, confie-t-on à l’agglomération. Cette enquête nous permet d’accompagner encore plus finement les dirigeants, de façon individuelle, mais aussi collective, comme nous le faisons tout au long de l’année. »

Le chiffre d’affaires :

  • 78 % des entreprises envisagent une baisse du CA ;
  • 44 % évaluent une baisse ≥ 25 % du CA (contre 78 % au 1er confinement).

Dispositifs de soutien :

  • 20 % des entreprises ont des salariés en activité partielle (contre 59 % lors du 1er confinement) ;
  • 59 % ont sollicité un ou plusieurs dispositifs.

L’avenir :

  • 39 % ont développé ou prévoient de développer de nouvelles activités ;
  • 63 % pensent que leur activité devrait se poursuivre à court, moyen ou long terme ;
  • Près de 20 % prévoit de réduire ses effectifs, mais le solde création/destruction d’emplois devrait être positif de +5 points.

« Nous poursuivons activement nos accompagnements et nous avons programmé des séances "d’intelligence collective" en janvier pour aider les dirigeants dans une démarche de rebond. Nous les réunissons par groupe de 6 et réfléchissons tous ensemble pour identifier des pistes de sortie de crise. »

Á noter, un open petit-déjeuner en visio Zoom est prévu le 14 janvier, de 9h à 10h15 pour vous aider à rebondir : référencement naturel + publicité en ligne = le duo gagnant.

Au programme : toutes les astuces pour acquérir de nouveaux clients grâce à Internet, booster son chiffre d’affaires, la mesure des retours sur investissement avec les outils de tracking…

Toutes infos et inscriptions à : ecopepiniere@grandparissud.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus