Dev Eco

Genopole change de dimension !

Good news ! Genopole, le 1er biocluster français et incubateur d’innovations biotech, engage un ambitieux programme d’opérations immobilières qui va considérablement augmenter ses capacités d’accueil et moderniser ses installations.

Publié le

Le campus dédié à l’innovation en biotechnologies au service de la santé et du développement durable s’impose comme l’un des fleurons français et il est implanté à Grand Paris Sud.

Avec ses 5 campus, ses laboratoires académiques de renom, ses sociétés en pleine croissance et ses équipements technologiques de dernière génération, son excellence scientifique attire chaque année davantage de chefs d’entreprise et de chercheurs. Pour répondre à de nouvelles demandes d’espaces de bureaux /laboratoires, Genopole a construit un ambitieux schéma stratégique immobilier qui va considérablement transformer, moderniser et agrandir les infrastructures du biocluster.

Le calendrier de l’offre immobilière et des équipements

Campus 1

  • En 2022 : ouverture d’un parking silo de 350 places (extensible à plus de 600 places) construit sur le campus 1, à côté du nouveau bâtiment de Yposkesi (voir ci-dessous)
  • Fin 2023 : le Foodtech Lab, espace d’expérimentations de 300 m2 pour l’innovation alimentaire, devrait être opérationnel.
  • 2025 : bienvenue au Pôle de vie : ce quartier au cœur de Genopole, déjà constitué d’une crèche et d’une résidence pour les jeunes actifs, va considérablement s’étoffer le long de la RN7. Initié par la Sem et le GIP Genopole, un programme de 22 000 m2 de nouveaux bureaux et laboratoires est mené avec des partenaires du secteur privé, architectes, investisseurs… Sa livraison est prévue à l’horizon 2025.
  • Juste à côté, un hôtel Fairfield by Marriott 3*** de plus de 6 000 m2, répondra aux besoins d’hébergement et de restauration du site avec 195 chambres, des salles de séminaire et 2 restaurants.
  • 2026 : face à ce Pôle de vie, 10 000 m2 de nouveaux bureaux et laboratoires moderniseront le campus 1.

Extension du Campus 5 : boulevard des Coquibus, Évry-Courcouronnes

  • Sur un foncier de 1 ha (une propriété de Grand Paris Sud) au pied de la station RER Bras-de-Fer-Évry-Genopole, l’Agglo aménage un site à vocation économique d’une capacité de 1 6000 m². Genople y construit un nouvel ensemble pour la recherche.
  • Dans un premier temps, le projet Factory : originale, cette nouvelle structure ajoutera une nouvelle strate à l’offre immobilière. Elle accueillera des startups venues de la pépinière Genopole ou d’autres horizons.

Bois sauvage, Évry-Courcouronnes

Une réserve de 4,5 ha est disponible pour des projets de biomanufacturing. Elle est portée par l’EPFIF (Établissement public foncier Île-de-France) pour le compte de Grand Paris Sud.

Ce qu’ils en disent…

Gilles Trystram, nouveau directeur général de Genopole et David Bodet, directeur général de la Sem

« Une forte dynamique de développement territorial »

« Les forts enjeux de société actuels, énergétiques, écologiques et sanitaires, nous encouragent à offrir l’environnement le plus propice à la conception et à la réalisation de solutions issues des biotechnologies.

Avec Stéphane Beaudet, président de Genopole et président délégué de Grand Paris Sud, nous nous inscrivons dans une forte dynamique de développement territorial pour accompagner au mieux les entrepreneurs en biotech et répondre rapidement à leurs demandes d’implantation ou d’extension sur un campus attractif, facilement accessible et doté des plateformes technologiques dont ils ont besoin.

Le programme immobilier que nous lançons va donner une nouvelle dimension au paysage génopolitain, accroître sa vitalité au bénéfice des sociétés qui s’y installent et de l’activité économique du territoire ».

Choisir de se développer à Genopole

  • Sebia : leader mondial des systèmes de diagnostic in vitro (historiquement installé à Lisses où l’entreprise double ses installations de recherche), Sebia s’est étendu récemment à Genopole, dans un bâtiment flambant neuf disposant d’espaces de bureaux, de laboratoires, de réunions, de pause et de restauration. Sebia y a installé un laboratoire d’une superficie de 410 m2, dédié au « Développement de technologies innovantes pour le diagnostic et le suivi du Myélome multiple ».
  • Yposkesi : l’une des plus grandes entreprises européennes de développement et de fabrication de vecteurs viraux de thérapie génique pour le traitement des maladies rares intensifie ses capacités de bio production. Elle construit, à Genopole, une usine de 5 000 m2 qui constituera l’un des plus grands sites européens dédiés aux médicaments de thérapies innovantes. L’investissement de 58,3 M€ a bénéficié d’une subvention de 1,3 M€ dans le cadre de l’appel à projets de France Relance.
  • Glowee : la startup, dont le centre de R&D est installé à la pépinière Genopole, a loué un espace d’expérimentations de 224 m² sur le Parc Arti 3 (4-42 rue Paul Claudel), propriété de MILEWAY, qui a entamé un vaste programme de rénovation et de remise à niveau de cet actif depuis plusieurs mois. Glowee invente l’éclairage urbain de demain grâce à la bioluminescence, lumière émise par certains organismes vivants comme les lucioles, les vers-luisants et 80% des organismes marins.

Le Genopole, en chiffres
–      5 campus : l’offre immobilière est adaptée au degré de maturité des entreprises
–      + de 2 200 emplois
–      77 entreprises de biotechnologies
–      19 laboratoires de recherche académique
–      25 plateformes technologiques
–      Des formations en lien avec l’université d’Évry Paris Saclay et l’université Paris saclay
–      Biologistes, chercheurs, mathématiciens, ingénieurs, informaticiens et industriels travaillent ensemble dans des locaux et laboratoires afin d’innover dans les secteurs de la santé et du développement durable (industrie biosourcée, cosmétiques, alimentation…).

Contacts pour tout besoin immobilier et foncier :
laurent.pepin@genopole.fr
d.lemee@grandparissud.fr

Ce contenu vous a-t-il été utile ?