Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • Glowee : la lumière biologique made in Grand Paris Sud !

Glowee : la lumière biologique made in Grand Paris Sud !

Publié il y a 15 jours

Une nouvelle forme de lumière, 100% écologique : voici l’activité de Glowee, une start-up créée en 2014 par Sandra Rey.

La jeune pousse prometteuse s’est installée à la pépinière de Genopole (CCI Essonne, Évry-Courcouronnes) en 2016 après avoir remporté un concours, mais « surtout car c’est le seul endroit où le matériel peut être partagé avec d’autres entreprises de biotechnologies ». Aujourd’hui, la société compte 15 collaborateurs. Chronique d’une réussite comme Grand Paris Sud sait en créer !

Sandra Rey est une trentenaire talentueuse qui fourmille d’idées. Elle n’a qu’un seul credo : révolutionner notre manière de produire, de consommer et de s'illuminer grâce à la bioluminescence !

La bioluminescence, c’est quoi ?

C’est la production et l’émission de lumière par certains organismes vivants comme les lucioles, les vers-luisants et plus de 80% des organismes marins. Elle permet d’obtenir une lumière naturelle, froide et douce et surtout qui n’agresse pas les yeux.

C’est dans les laboratoires de Genopole que cette matière première bioluminescente composée de micro-organismes naturels et cultivables à l’infini est développée. De plus, les déchets sont 100% organiques neutralisables ou revalorisables.

Cette lumière naturelle présente quels avantages environnementaux ?

Ils sont de plusieurs ordres : tout d’abord, elle réduit l’impact environnemental de la lumière en limitant la pollution visuelle qui affecte 80% de la population mondiale. Ensuite, elle permet d’économiser les ressources naturelles telles que les métaux rares utilisés notamment dans les LEDs. Et enfin, elle limite la pollution générée par des systèmes de lumière classique : production, consommation, fin de vie…

Á quoi ça sert ?

Glowee travaille sa R&D (Recherche et développement) sur deux axes :

  • Une utilisation en intérieur : nous éclairer dans le cadre d’expositions ou des installations éphémères ou des salles de relaxation, baptisées Glowzen Room ;
  • Une utilisation en extérieur : la bioluminescence ne remplacera pas la totalité de l’éclairage public, mais peut permettre d’éclairer du mobilier urbain et de créer des ambiances, dans des zones piétonnes par exemple.

Plus d’infos : www.glowee.com


En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus