Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Grand Paris Sud, Territoire d’industrie, au MIPIM 2019 !

Publié il y a 27 jours

  • Actualités
  • Grand Paris Sud, Territoire d’industrie, au MIPIM 2019 !

Cette année encore, l’agglomération aura son stand au MIPIM, le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier ! Il sera situé dans le pavillon Paris Région, entre ses partenaires aménageurs, l’EPA (Établissement public d’aménagement) Sénart et GPA (Grand Paris Aménagement), au Palais des Festivals de Cannes, du 12 au 15 mars. Le thème choisi pour cette édition : l’industrie.

Grand Paris Sud profitera de cet événement unique, qui réunit pendant 4 jours les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l’immobilier international, pour valoriser ses atouts économiques et ses disponibilités foncières et immobilières.

Les visiteurs du monde entier vont découvrir Grand Paris Sud, « Territoire d’industrie ».

Une signature d’autant plus justifiée pour le territoire que le site « Évry-Courcouronnes / Corbeil-Essonnes / Villaroche » a été inscrit dans le dispositif « Territoire d’industrie », grâce une forte identité et un savoir-faire industriel. Il a été distingué avec 124 autres « Territoires d’industrie » en France par le Gouvernement, en lien avec les régions et les intercommunalités.

L’agglomération, un écosystème favorable pour les plus grands groupes industriels

Grand Paris Sud, c'est :

Le 2ème pôle aéronautique francilien, la filière étant le premier employeur industriel du territoire, avec environ 11 500 emplois. Membre du Pôle de compétitivité ASTech, Grand Paris sud accueille une quarantaine d’entreprises, parmi lesquelles Arianespace, à Évry-Courcouronnes, Safran Aircraft Engines, à Évry-Courcouronnes (siège social), Corbeil-Essonnes et Réau, Le Piston Français, à Savigny-Le-Temple, Supratec, Hutchinson et S.E.R.E.M.E, à Bondoufle, ou Safran Reosc, à Saint-Pierre-du-Perray.

Cette filière industrielle bénéficie d’un écosystème favorable adapté au développement des entreprises, avec en particulier des établissements d’enseignement supérieur d’excellence partenaires de la filière.

Plusieurs projets phares illustrent, eux aussi, cette attractivité : le développement d’un site d’implantation exceptionnel en Ile-de-France, « Paris / Villaroche Aeronautics & Technology Park », dédié aux industries aéronautiques et aux hautes technologies, le Campus des métiers et des qualifications pour la filière aéronautique et aérospatiale et la Plateforme de formation mécanique de Villaroche.

Le CampusFab, dans le cadre du programme d’Usine du futur, sur le site de la Faculté des Métiers de l’Essonne à Bondoufle, accueillera ses premiers étudiants septembre 2019.


Le 1er pôle européen santé et innovations, avec Genopole, 1er biocluster national entièrement dédié aux biothérapies, à la recherche en génétique, génomique, post-génomique et au développement des industries de biotechnologie, avec notamment Yposkesi (ex Généthon Bioprod). Cette entreprise est le 1er industriel pharmaceutique français dédié à la production de médicaments de thérapies génique et cellulaire pour les maladies rares.

La réussite de Genopole repose sur le continuum créé entre un enseignement de premier plan dans le domaine de la génomique, une recherche académique innovante et la création d’entreprises de biotechnologies dans le domaine de la santé, de l’environnement, de l’agritech, du foodtech, des biotechnologies industrielles…


Grand Paris Sud « Territoire d’Industrie » se décline aussi sous l’angle numérique et robotique avec de nombreux parcs d’activités dédiés à cette filière (par exemple le parc d’activités Léonard de Vinci, à Lisses). De nombreux groupes reconnus à l’international sont présents sur le territoire : Fanuc Robotics, leader mondial de la robotique industrielle, par exemple, ou les sociétés X-FAB et Melexis, spécialisées en nanotechnologies (ex site ALTIS), par exemple. De grandes écoles viennent renforcer ce constat : Campus Télécom, l’ENSIIE, avec la création récente du Cluster C-19 dédié aux jeux vidéo, ou encore l’ICAM Paris-Sénart.


Des disponibilités foncières pour favoriser les implantations

L’agglomération présentera aux investisseurs et promoteurs immobiliers présents sur le MIPIM les 261 ha de foncier économique disponibles sur le territoire, répartis notamment sur 3 sites phares : l’Ecopole de Sénart (66 ha), Carré Sénart (44,5 ha) et le parc d’activités Léonard de Vinci, à Lisses (27 ha). Le secteur de Villaroche compte également plusieurs projets à venir et des opportunités liées au développement du campus génopolitain sont à saisir sur Evry-Courcouronnes, avec un foncier dédié (Bois Sauvage, Bras de fer…) et des programmes immobiliers susceptibles d’intéresser des investisseurs attirés par le fort potentiel du Genopole.

Le MIPIM en chiffres 

  • 26 000 participants
  • 3 100 sociétés exposantes
  • 100 pays
  • + de 360 intervenants
  • + de 100 conférences
  • 5 400 investisseurs
  • + de 3 800 chefs d’entreprises et cadres dirigeants

Toutes infos sur www.mipim.com/french/.

Inscription à l’inauguration du stand Grand Paris sud, mercredi 13 mars, sur http://mipim2019.grandparissud-event.com.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus