Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Gymnase Jean Bouin : une rénovation pour de nouvelles perspectives

Publié il y a 2 mois

  • Actualités
  • Gymnase Jean Bouin : une rénovation pour de nouvelles perspectives

Les travaux entrepris au gymnase Jean Bouin, à Savigny-le-Temple, entre le 18 février et le 17 mars, ont permis à l’équipement géré par Grand Paris Sud de faire un bon en avant en termes d’usages et de sécurité. Il va pouvoir accueillir de nouvelles pratiques et prétendre à une homologation au niveau national.

Avec sa salle de gymnastique, sa salle de danse, son gymnase, ses deux courts de squash, sa salle de musculation, son centre d’hébergement, son espace sauna-hammam et son stade nautique avec pataugeoire, plongeoir et solarium, le complexe sportif Jean Bouin, équipement de la communauté d’agglomération Grand Paris Sud, a de sérieux atouts pour séduire habitants et associations sportives. Surtout depuis que des travaux ont été entrepris dans le gymnase dont la salle de 44mx24m était, jusqu’ici, équipée pour la pratique du basket-ball, du handball, du volley-ball, et de la gymnastique sportive.

Homologuer l’équipement au niveau national

« L’ancien sol avait une trentaine d'année, commente Éric Pépin, directeur de l’équipement. Il était devenu glissant. Pour éviter les blessures, il n’y avait plus de matchs de hand ni de basket. » Un nouveau sol a donc été posé. Un sol Gerflor capable d’absorber les chocs. « C’est aussi très intéressant par rapport au niveau que nous souhaitons atteindre pour ce gymnase. Les seniors filles de Sénart basket jouent en championnat de France et vont repasser en N3. Nous voulons donc homologuer l’équipement au niveau national pour accueillir des rencontres de ce rang. »


Sol en scène

De couleur bleu, le sol précédent était plutôt adapté au handball. Il est désormais de couleur bois afin de convenir également au basket, mais aussi pour donner un aspect plus lumineux à la salle. L’influenceur Brisco, alias Brice Coyère, champion du monde, double champion d’Europe et champion de France de freestyle basket, s’entraîne régulièrement au gymnase Jean Bouin. Et on peut dire qu’il a été séduit. « Visuellement, le terrain est magnifique ! Et, pour m’être déjà entraîné sur des sols qui glissaient, je peux vous assurer que la qualité de celui-ci est parfaite. Ma pratique consiste à faire des figures spectaculaires avec le ballon. Les paniers ne sont donc pas ma priorité. En revanche, j’ai besoin d’un sol de qualité avec un bon grip pour sécuriser mes appuis et pour obtenir un bon rebond du ballon. Ici, je n’ai jamais glissé, c’est vraiment super agréable de s’entrainer à Jean Bouin. »

De nouvelles pratiques

Le changement du sol impliquait de nouveaux traçages. Les associations sportives et les lycées ont donc été consultés afin de connaître leurs besoins. « Nous avons ainsi ajouté des traçages pour deux disciplines supplémentaires : le mini-hand et le badminton », commente Éric Pépin. Une bonne nouvelle pour les sportifs du territoire, qui devront néanmoins prendre en compte des consignes plus strictes, à savoir une interdiction formelle d’utiliser de la colle pour les matchs de handball et l’obligation d’utiliser des chaussures qui ne servent que pour la pratique du sport en intérieur.


Parlons chiffres

La pose du nouveau sol avec les traçages pour le basket, le mini-basket, le handball, le mini-hand, 7 terrains de badminton et 3 terrains de volleyball a coûté 117 756 €.

Outre ces travaux majeurs, d’autres interventions ont permis au gymnase de se faire une nouvelle jeunesse :

  • Le changement des panneaux de basket (qui peuvent être réglés en hauteur pour s’adapter au mini-basket), qui a coûté 17 459 € ;
  • La pose de nouvelles dalles de protection du système de chauffage au sol, qui s’élève à 22 902 € ;
  • La révision de la fosse de la salle de gymnastique, qui n’était plus adaptée en raison de la mousse qui se décollait, et qui bénéficie désormais d’une mousse spécialement conçue pour la pratique des barres fixes et asymétriques permettant de se réceptionner en toute sécurité (coût de l’opération : 20 210 €) ;
  • Enfin, pour entretenir cet équipement presque neuf, l’acquisition d’une auto-laveuse (et de produits spécifiques), pour laquelle le personnel a été spécialement formé, pour un montant de 9 566 €

Des travaux qui vont permettre au gymnase de démarrer une nouvelle vie et dont la somme totale s’élève à 187 893 €.

Gymnase Jean Bouin, Adresse : 1 Place Nathalie Lemel, 77176 Savigny-le-Temple - Tél : 01 60 63 80 27

stadenautiquebouin.grandparissud.fr

Équipement lié
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus