Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • L’IMT Starter joue la carte européenne pour les start-upeurs

L’IMT Starter joue la carte européenne pour les start-upeurs

Publié il y a 6 mois

3ème incubateur d’école de France sur la création d’emploi, l’IMT Starter coache, héberge et finance des projets de création d’entreprise et jeunes start-ups du numérique. Il a accueilli au mois de mai une délégation émanant d’une quinzaine de pays pour lui présenter l’écosystème économique français.

L’IMT Starter* a encore fait parler de lui et continue de contribuer à faire de Grand Paris Sud un territoire d’innovation. D’ailleurs, l’agglomération accompagne l’action de cet incubateur au titre de sa politique de soutien pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation en organisant, notamment, des mises en relation entre les grands comptes du territoire et ses start-ups.

Dans le cadre du programme Soft Landing, l’IMT Starter a proposé une semaine de découverte à 27 personnes venues d’Europe, mais aussi de Taïwan : start-upeurs, fonds d’investissement, responsables d’incubateurs… Ce projet européen "Horizon 2020" a démarré le 1er janvier 2018 pour aider les jeunes entreprises. Il est basé sur un consortium de cinq structures d’accompagnement (l’IMT Starter à Evry-Courcouronnes, Startup Division en Lituanie, Crosspring Lab aux Pays-Bas, GTEC en Allemagne et F6S Network au Royaume-Uni) pour donner aux start-ups un rayonnement international.

« Soft landing veut faciliter la découverte de l’écosystème des autres pays pour les incubateurs déjà acteurs de leurs propres écosystèmes respectifs, explique Augustin Radu, chargé d’affaires à l’IMT Starter et responsable de Softlanding pour la France. À travers eux, il souhaite aussi renforcer la vision et l’ambition des start-ups d’aller à l’international pour entrer sur des marchés qu’elles ne connaissent pas, mais dont elles pourraient bénéficier. En fait, l’idée, c’est d’ouvrir les portes et les réseaux pour les jeunes entreprises qui seraient potentiellement intéressées de venir dans d’autres pays européens. Tout le monde est gagnant ! »

Une belle reconnaissance pour l’incubateur

Au menu de la semaine, de nombreuses visites, rencontres et conférences de chefs d’entreprise : la French Tech, BPI France (Banque Publique d'Investissement), Paris Région Entreprises, le pôle de compétivité Systematic, Station F, le salon VivaTech… « L’organisation a été très appréciée, se réjouit Augustin Radu. Nous sommes fiers de faire partie de ce programme européen Soft Landing. Chaque incubateur impliqué dans le projet a sa spécificité. Notre modèle est basé sur de l’accompagnement physique et humain. L’IMT Starter est d’ailleurs le seul de ces incubateurs à être public. Il est également le seul à être implanté sur le campus de deux écoles, Télécom SudParis et Institut Mines-Télécom Business School, et commun à l’ENSIIE. Et donc le seul à pouvoir éventuellement mettre en lien nos start-ups avec les chercheurs de nos écoles. »

Toutes infos sur imt-starter.fr et soft-landing.eu

* L’IMT Starter est l’incubateur commun à Télécom SudParis, l’Institut Mines-Télécom Business School et l’ENSIIE, 3 grandes écoles d’ingénieur et de management du numérique rassemblant 4 000 étudiants.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus