Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

  • Actualités
  • La crème des chercheurs se retrouve aux journées de l’ICAM

La crème des chercheurs se retrouve aux journées de l’ICAM

Publié il y a 6 mois

L’institut catholique des Arts et Métiers (ICAM) a organisé dans les locaux de l’hôtel d’agglomération de Grand Paris Sud de Lieusaint ses premières journées « Recherche » les 14 et 15 mai. Un sujet emblématique du territoire a permis de faire le point sur cette thématique : "L’Intelligence artificielle et la logistique". Grand Paris Sud, "Territoire apprenant" !

Pour la première fois depuis son installation sur l’agglomération en 2012 – et dans ses nouveaux locaux depuis octobre 2015 –, l’ICAM a réuni de nombreux chercheurs et doctorants sur son site. La grande école d’ingénieurs, présente dans 6 villes en France, s’est retrouvée maîtresse d’œuvre de cette manifestation, soutenue par deux de ses partenaires privilégiés, Grand Paris Sud et l’EPA Sénart.

« La première journée était ciblée chercheurs et doctorants afin qu’ils présentent l’avancée de leurs travaux sur 3 axes : "énergie : production, management et stockage", "matériaux et structures innovantes" et "transition technologique et sociétale des entreprises", précise Paul-Eric Dossou, responsable Recherche et Financement et chercheur associé du site de Paris-Sénart. Le soir, nous avons bénéficié d’une visite guidée du musée aéronautique et spatial SAFRAN qui a passionné tous les ingénieurs. »

L’IA au cœur des conférences

La seconde journée était ouverte aux entreprises et aux étudiants, notamment ceux d’IBISC (Informatique, Bio-Informatique et Systèmes Complexes), le laboratoire STIC de l’Université de Paris Saclay – Université d’Évry-Courcouronnes, l’université d’Évry-val d’Essonne, l’UPEC (Université Paris-Est Créteil)… Une centaine de personnes a pu écouter les dernières avancées scientifiques sur la place de l’intelligence artificielle (IA) dans la logistique, mais aussi au service de l’homme. De leurs côtés, différentes sociétés comme Auto-Distribution, Leroy-Merlin ou Gants ont fait des démonstrations de robotique.

Des projets pour 2020

L’ICAM travaille déjà à l’organisation d’un nouvel événement pour l’an prochain, toujours en partenariat avec ses partenaires, dont l’agglomération. Celui-ci pourrait traiter des flux logistiques. « Des étudiants ont déjà présenté des simulations de recherches sur ce sujet qui colle parfaitement aux thématiques du territoire de Grand Paris Sud et avec son écosystème économique, ses grandes écoles, ses universités… », complète Paul-Eric Dossou.

La restitution de ces simulations s’inscrit dans le cadre d‘un partenariat de trois ans avec l’ICAM et correspond pleinement à l’engagement fort de Grand Paris Sud sur l’ensemble de son territoire tant en matière d’innovation logistique que d’aide à l’enseignement lié à cette filière.

Toutes infos sur l’ICAM : icam.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus