Chargement...

©2016 Grandparissud.fr
Tous droits réservés

Les grands chantiers de 2018

Publié il y a 4 mois

Grand Paris Sud : premier pôle européen santé et innovation. Après une rentrée 2017 placée sous le signe de la formation la Grande école du numérique, l’école de production de l’Icam et l’école Cuisine Mode d’Emploi(s) de Thierry Marx – Grand Paris Sud a terminé l’année sous le signe de la santé et de l’innovation.

Cette spécificité réaffirmée lors du Salon de l’immobilier d’entreprise, début décembre, s’est concrétisée avec l’arrivée au Genopole du numéro un mondial du séquençage de l’ADN, la société Illumina . Genopole, déjà fort de 19 laboratoires publics de recherche, de 25 plateformes technologiques mutualisées et de 86 entreprises, va continuer de se développer dans les sept ans à venir. Quinze mille mètres carrés de surfaces de plancher supplémentaires sont déjà programmés à l’horizon 2025. C’est l’un des chantiers majeurs que nous vous invitons à découvrir dans les pages de ce dossier.


L’AGGLO AVANCE : Les grands chantiers de 2018

Transition énergétique et développement durable, transports, logement, développement économique… Votre agglo a sélectionné les dix chantiers significatifs de l’année 2018. Une liste plus exhaustive de projets plus modestes, mais tout aussi utiles.

  • Inventons la Métropole

Les lauréats d’Inventons la Métropole ont été désignés mi-octobre. L’année 2018 va leur permettre de peaufiner leurs dossiers de permis de construire. Trois projets sont prévus : les bureaux et laboratoires « Vita Vitae » de Genopole à Corbeil-Essonnes et Évry, la réhabilitation de la Tour H à Courcouronnes, les immeubles de bureaux écologiques et innovants « Racines Carré » à Lieusaint (ci-dessus).

  • Le chauffage urbain

Le chantier du réseau de chaleur (90 000 usagers à terme) se poursuit entre Évry, Courcouronnes et le centre de traitement des ordures ménagères de Vert-le-Grand. Les travaux seront terminés fin 2018. Objectif : 55% d’énergie propre dès 2019, 80% en 2022. Les 25 000 usagers actuels ont déjà vu leur facture baisser de 20% début 2017.

  • Le Tram 12 express

Les travaux de l’agglo se poursuivent au Bois Briard, à Courcouronnes, jusque mi-2018, pour préparer l’arrivée du Tram 12 Massy-Evry, parallèlement au chantier mené par Ile-de-France Mobilités (l’ex Syndicat des transports). Les élus se mobilisent pour une livraison dès 2020 de ce tram qui s’étendra sur 20 km et comportera 16 stations dont 5 à Grand Paris Sud.

  • Les grands projets urbains

Évry centre urbain, Évry Parc aux Lièvres et Bras de Fer, Montagne des Glaises à Corbeil-Essonnes, Grand Parc à Bondoufle, Canal Europe à Courcouronnes, Grigny 2030, éco-quartiers du côté de Ris-Orangis et Sénart. Plus de 18 000 logements sont programmés d’ici à 2025 par l’Établissement public d’aménagement de Sénart et Grand Paris Aménagement.

  • L’Hippodrome

Grand Paris Sud a récemment déposé un recours contentieux contre la Fédération française de rugby, suite à l’abandon du Grand Stade. L’avenir du site de l’hippodrome de Bondoufle et Ris-Orangis reste ouvert. L’agglo prépare en 2018 un projet économique durable pour faire de ces 130 hectares un pôle majeur de développement en matière de sport, loisirs, santé, bien-être.

  • Genopole

Le Plan Genopole 2025 prévoit d’accueillir 150 entreprises nouvelles autour du Campus 1 actuel et le long de la RN7, pour plus de 3 000 emplois industriels. Une première phase de 4 620 m2 est prévue à l’horizon 2020, deux autres de 5 900 m2 et 5 200 m2 à l’horizon 2025.

  • L’Écopole

L’Écopole, premier parc d’activités d’Ile-de-France dédié à l’accueil des entreprises du secteur de l’environnement et de la transition énergétique, s’étend sur 184 hectares, aux frontières de Combs-la-Ville, Lieusaint et Moissy-Cramayel. Après l’éco-pépinière, ouverte fin 2015 (ci-contre), le promoteur Spirit s’apprête à y réaliser plusieurs immeubles de locaux d’activités.


  • Cirque de l’Essonne et fermes urbaines

Les premiers aménagements du Cirque de l’Essonne débutent. L’agglo, les villes de Corbeil, Lisses et Villabé, le Département et l’État engagent 6 millions de travaux sur 5 ans. Deux projets d’agriculture périurbaine débutent également, en appui sur les écoquartiers de Ris-Orangis et Moissy-Cramayel.


  • Stop aux inondations

L’agglo lance un grand chantier à Ris-Orangis en 2018 pour éviter les inondations par débordement du réseau d’eaux pluviales. Deux bassins de stockage et restitution vont être créés : 13 000 m3 sous le stade Emile Gagneux et 1500 m3 sous le parking situé à l’angle de l’avenue Gambetta et de la rue Bonté.

  • Évry 2 et les Arènes de l’Agora

En 2018, le centre commercial Évry 2 commence sa transformation pour s’ouvrir sur la ville. Les travaux de la place de l’Agora démarreront au premier semestre, ceux de la place des Terrasses début 2019 (ci-dessous). Au programme : nouvelles entrées piétonnes, surfaces supplémentaires et espace dédié à la restauration. L’agglo lance de son côté la rénovation de la salle de spectacles des Arènes de l’Agora mi 2018.

FOCUS - BONDOUFLE / RIS-ORANGIS

Un projet innovant et durable pour l’hippodrome

Deux cents hectares maîtrisés par la puissance publique, en lisière d’un bois de 250 hectares : un formidable potentiel ! L’ancien hippodrome de Bondoufle et Ris-Orangis représente un site unique en Ile-de-France pour développer un projet urbain et économique durable autour du sport, de la santé, des loisirs et du bien-être. C’est l’ambition portée par les élus de Grand Paris Sud.

Après la mission de préfiguration conduite en 2017, la communauté d’agglomération planche avec les communes sur un projet de territoire destiné à créer une économie nouvelle autour de ces thématiques. Les études vont se poursuivre tout au long de l’année 2018, avec en perspective la création d’une ZAC, zone d’aménagement concerté, en 2020.


Équipements liés