Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Lutte contre les violences intra-familiales

Publié il y a presque 5 ans

Une permanence pour aider les victimes au commissariat de Moissy-Cramayel-Sénart

La préfecture de Seine-et-Marne, la Direction départementale de la sécurité publique, le Centre d'information sur les droits  des femmes et des familles 77 et la Communauté d'agglomération de Grand Paris Sud ont signé jeudi 23 juin une convention relative à la création d'une permanence d'aide aux victimes de violences intra-familiales.

  • Les violences dans la spère familiales
Près de la moitié des crimes et délits contre les personnes ont été commis en France en 2015 dans la sphère familiale. Dans les huit communes de l'ex-agglomération de Sénart, en 2014, on enregistrait par exemple 197 plaintes pour les seules violences conjugales. Ce cercle familial est donc l'un des domaines d'action prioritaires du CISPD (Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance) de Sénart.
  • Une permanence d'aide aux victimes au commissariat de Moissy-Cramayel-Sénart
Pour apporter une nouvelle réponse à ces violences, la Direction départementale de la sécurité publique du 77, le CIDFF (Centre d'information sur les droits des femmes et des familles) et l'agglomération Grand Paris Sud viennent d'ouvrir une permanence d'aide aux victimes au commissariat de Moissy-Cramayel-Sénart. Cette aide aux victimes est assurée depuis avril 2016 par un(e) juriste diplômé(e) en droit du CIDFF, à raison de 40 permanences hebdomadaires de trois heures trente chacune. Le dispositif, d'un coût de 6 000 euros pour l'année 2016, est financé par le Fonds interministériel de prévention de la délinquance à hauteur de 2 500 euros et par la Communauté d'agglomération pour 3 500 euros.
Pour prendre rendez-vous avec la permanence du commissariat de Moissy-Cramayel-Sénart : CIDFF 77, tél. 01 60 05 84 79.
  • Des permanences d'accès au droit, d'accueil des victimes et de soutien dans l'Essonne
Dans l'Essonne, de nombreuses permanences d'accès au droit, d'accueil des victimes et de soutien psychologique sont organisées. 
  • A Grigny
Point d'accès au droit  : Accueil, information et orientation des victimes par le Point d'accès au droit de Grigny : une permanence spécifique d’une juriste de Mediavipp 91 le mardi après-midi sur rendez-vous ; trois demi-journées de permanences avec une juriste du CIDFF (mardi, mercredi et vendredi matin sur rendez-vous : 01 69 02 45 70).
Commissariat de Juvisy-sur-Orge (circonscription compétente) : présence d’une psychologue depuis 2 ans. tél : 01 69 84 30 30.
L'Association Femmes Solidaires est installée depuis octobre 2015 au 7, place aux Herbes, à la Grande Borne, pour les violences conjugales. Mail : femmessolidaires@hotmail.fr
La direction prévention-tranquillité publique de la mairie assure également le premier accueil des victimes. Tél : 01 69 02 53 53.
  • A Corbeil-Essonnes
MEDIAVIPP 91 : aide aux victimes d'infractions pénales (violences, accidents médicaux, accidents de la route principalement), permanence d'une demi-journée par semaine assurée par un juriste à la mairie. Mail : http://mediavipp91.fr/nous-contacter/
CIDFF 91 : trois demi-journées par semaine assurées par des juristes à la mairie. L'association assure également une permanence juridique d'une demi-journée par mois au commissariat depuis deux ans. tél : 01 60 79 42 26.
Commissariat : présence d'une psychologue depuis deux ans. tél : 33 1 69 22 18 10 .
Association Femmes solidaires : permanence de deux demi-journées par mois au centre municipal de santé depuis deux ans pour les violences conjugales.Tél :01 60 89 74 33
Service municipal prévention de la délinquance : premier accueil régulier de femmes victimes de violences depuis 11 ans. Tél centre administratif : 01 60 89 71 79.
  • Evry et Évry-Courcouronnes
Service d’aide aux victimes, accès aux droits et médiation d’Évry : premier accueil par la directrice du service d’aide aux victimes, à toute heure (pour les Évryens). tél : 01 60 91 07 88.
Association Femmes Solidarité : permanences d’écoute pour les femmes victimes de violences conjugales (permanence téléphonique tous les jours et accueil sur rendez-vous par des éducatrices et psychologues. Mail : solidaritemc@hotmail.fr
Commissariat : pendant les heures ouvrables, une psychologue recrutée par le ministère de l’intérieur pour l’aide au victimes. tél : 01 60 76 70 00.
MEDIAVIPP 91 : permanence dans le cadre du bureau d’aide aux victimes du tribunal de grande instance d'Évry tous les jours ; permanence au commissariat de police d’Évry tous les lundi matin ; consultations psychologiques sur rendez-vous. Tél : 01 60 78 84 20
Assistante sociale au sein de la Direction départementale de la sécurité publique à Évry toute la semaine. tél : 01 60 76 70 00.
CIDFF 91 : permanences à Évry, au Point d'accès au droit, Clos de la Cathédrale, le 1er et le 3e lundi du mois, de 9h15 à 12h15, le mardi, de 14 h à 17 h, le jeudi, de 9h15 à 12h15, le 2e et le 3e jeudi du mois, de 14 h à 17 h, le vendredi, de 9h15 à 12h15 (permanences juridiques sur rendez-vous). tél : 01 60 91 07 91.
Une permanence d'accès au droit est assurée une demi-journée le jeudi, toutes les deux semaines, par le CIDFF au Centre Social Brel-Brassens de Évry-Courcouronnes. Tél :  01 64 97 86 02.
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus