Chargement...

©2021 grandparissud.fr
Tous droits réservés

Semaine de l'eau, un bien commun à préserver

Publié il y a environ un mois

Lundi 22 mars, c'est la journée mondiale de l'eau ! Et, à Grand Paris Sud, on se mobilise pour défendre ce bien commun essentiel à la vie. Future extension de la Régie de l'Eau, maîtrise publique des outils de production, protection des lacs de Grigny, transformation des eaux usées en biogaz… Les projets sont nombreux en ce début d'année pour Grand Paris Sud et ses 23 communes.

L'eau : une mission de l'agglo

On ouvre le robinet, l’eau coule. Jusqu’ici, ça coule de source. Mais derrière cette évidence, c’est votre agglomération Grand Paris Sud qui agit. Elle apporte l’eau potable et traite les eaux usées. Deux sources permettent l’alimentation du réseau : la Seine et les nappes phréatiques environnantes. Avant d’arriver chez les habitants, elle est traitée, clarifiée, affinée, contrôlée en permanence. Les eaux usées sont ensuite évacuées et traitées : c’est l’assainissement. Pour apporter l’eau et garantir la meilleure qualité à ses habitants, l’agglomération agit grâce à sa Régie de l’eau (gestion en propre) ou avec l’appui de partenaires privés avec qui elle a passé des contrats. Avec deux priorités absolues : la qualité de l’eau partout dans les 23 communes et la maîtrise des provenances et des coûts. En octobre dernier, Grand Paris Sud a d’ailleurs signé un accord avec la régie publique Eau de Paris dans l'objectif de "produire" au moins 50% de l'eau du territoire.

Guide pratique du bon usage de l'eau


Maîtriser la production d'eau potable

Grand Paris Sud, Cœur d’Essonne, Val d’Yerres Val-de-Seine et par le Syndicat intercommunal d’Aménagement, de Rivières et du Cycle de l’Eau (SIARCE). Associées aux études, la communauté d’agglomération de Paris Saclay et Grand Orly Seine Bièvres (EPT 12), ont exprimé une volonté commune de réappropriation publique des outils de production de l'eau potable. Plus d'informations : ici.


Recycler ses eaux usées

Michel Bisson, président de l’agglomération Grand Paris Sud, et Xavier Dugoin, président du SIARCE (Syndicat Intercommunal d'Aménagement, de Rivières et du Cycle de l'Eau), ont donné, mardi 2 mars 2021, le coup d’envoi à la Société Publique Locale "Confluence Seine Essonne Énergie". Cette SPL permet de mutualiser la gestion de deux stations d’épuration voisines : la station d’Evry-Courcouronnes, propriété de GPS, et la station EXONA, qui appartient au SIARCE. Elle a aussi pour but de produire du biogaz à partir des boues issues des eaux usées. Plus d'informations : ici.

Préserver ses lacs

Jeudi 11 février 2021, Jean-Marie Vilain, Maire de Viry-Châtillon, et Philippe Rio, Maire de Grigny, s’engagent pour une gestion partagée de ces espaces afin d’entretenir et de préserver ensemble la faune et la flore. La communauté d’Agglomération Grand Paris Sud, et l’Établissement public territorial Grand Orly Seine Bièvre, sont pleinement intégrés à la démarche. Une nouvelle page se tourne pour les lacs de l'Essonne ! Plus d'informations : ici.


La régie de l'eau

Créée en 2013, la régie de l’eau Grand Paris Sud concerne actuellement six communes : Bondoufle, Évry Courcouronnes, Grigny, Lisses, Ris Orangis et Villabé. Un périmètre qui va s’élargir au 1er janvier 2022 à sept autres villes du territoire. Les élus du conseil communautaire ont voté l’extension de la régie publique Grand Paris Sud aux communes de Corbeil-Essonnes, Le Coudray Montceaux, Cesson, Lieusaint, Nandy, Savigny le Temple et Vert Saint Denis. Avec plus de 252 000 habitants concernés, cet élargissement du périmètre fait de la Régie de l’Eau de Grand Paris Sud une des plus importantes structures de gestion publique de l’eau, la deuxième en Ile de France après la régie Eau de Paris. Plus d'informations : ici.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus