Changez de vie, pas de boulot

Changez de vie, pas de boulot

Fantasmer sur un ailleurs plus vert et plus humain où la vie serait plus douce, beaucoup le font ! Oui, mais voilà, partir plus loin signifie bien souvent quitter son job. Vous êtes sûr ?…

La vie d’après… à Grand Paris Sud !

La crise sanitaire et les confinements ont changé l’état d’esprit des Parisiens sur la banlieue. Loin d’être « ringarde », elle répond désormais à des critères d’espace, de prix, d’écologie… et même de proximité. Autant d’atouts dont dispose Grand Paris Sud… qui en a encore bien d’autres à offrir !

Sondages, études et déménagements le prouvent : les Parisiens veulent se mettre au vert. Mais pas à n’importe quel prix. C’est pourquoi, depuis la crise sanitaire, ils n’hésitent plus à s’éloigner de Paris et ont considérablement revu leurs positions sur la banlieue. Celle-ci n’est plus « ringarde », elle est même férocement tendance et tient enfin sa revanche. Face aux contraintes de déplacements, de prix et de densité urbaine, ils sont en effet de plus en plus nombreux à choisir de vivre en seconde couronne, loin des foules, dans une ville moyenne ou dans une petite commune.

L’endroit idéal pour changer d’air, disposer d’espace et affirmer, en toute cohérence, sa conscience environnementale en se rapprochant des espaces agricoles, pour acheter directement ses produits frais dans un cadre sanitaire préservé. Tout cela, bien sûr, à quelques encablures de la capitale et d’un lieu de travail où l’on ne se rend plus que ponctuellement, télétravail oblige.

Et si le paradis se trouvait à Grand Paris Sud ? Aux vues des changements de mode de vie qui s’enclenchent, il semblerait en effet que celle qu’on surnomme déjà affectueusement « GPS » a tout pour combler les envies d’ailleurs de nos chers Parisiens. Et vous ? Enfin prêt pour le bonheur ?

Quitter Paris pour vivre à Grand Paris Sud : parce que….

Vous souhaitez quitter Paris et vous cherchez une raison de partir vivre en banlieue ? Nous n’en n’avons pas trouvé une seule… Mais au moins dix !

Comment changer de vie du jour au lendemain ? Et pour quelle ville ? Pour la banlieue ? Pour vivre à la campagne ? Il n’est pas toujours facile de changer de vie radicalement. Et je vous vois déjà en train de taper sur Google « les villes les plus calmes d’Ile-de-France », « où habiter en Ile-de-France pas cher », « meilleures banlieues parisiennes », « où habiter proche de Paris », « travailler à Paris et vivre en banlieue » ou encore « quitter Paris test ».

Au moins 10 raisons de partir en banlieue

Ne cherchez plus ! Grand Paris Sud est LA réponse à toutes vos questions. Et notamment parce qu’ici vous pourrez disposer, pour le même budget, d’une maison, d’un espace plus grand, et d’un jardin pour les enfants (mais aussi pour la bronzette et les barbecues entre amis). Ainsi, quand un appartement de 60 m² à Paris 6ᵉ atteint facilement les 780 000 €, à Grand Paris Sud vous disposez de 100 m² au minimum, dans le neuf et sur une parcelle de 200 m², pour un budget de 300 000 €. Sans compter les bonnes affaires qui attendent les bricoleurs et les dénicheurs de maisons de charmes dans l’ancien.

L’occasion de mieux respirer, de voir les étoiles le soir, de payer un café au prix d’un café (et pas d’un café gourmand) et un club sandwich au prix d’un sandwich (sans payer l’abonnement au club). Tout cela, sans être collé en permanence aux passants, sans entendre klaxonner du soir au matin, sans être réveillé le week-end par les bruits de la rue et sans manquer de se faire renverser par une trottinette électrique ou un scooter de livraison.

En revanche, à vous la vie au grand air et la forêt à 5 min de chez vous (vous avez remarqué, le petit n’a plus d’asthme et ne fait plus de crises de nerfs). Et puis, si vous faites une rechute. Que la pollution et le bruit vous manque. Ou que vous souhaitez tout simplement profiter d’un grand musée qui propose une exposition exclusive, vous pourrez toujours rejoindre la capitale en un coup de RER. C’est ça, aussi, l’avantage d’habiter dans une « campagne » proche de Paris.

Grand Paris Sud : quitter Paris sans aller en province

Covid oblige, les Parisiens ont des envies d’ailleurs. Mais un départ en province implique un certain nombre de contraintes dont, la plupart du temps, un changement de travail. Grand Paris Sud, au contraire, rassemble tous les avantages de la vie au grand air tout en restant proche de la capitale.

Quand une ville de province vante sa proximité avec Paris grâce au TGV, elle oublie de mentionner que vous aurez plusieurs heures dans les jambes à la fin de votre journée, avec des changements de moyens de transports multiples. Dans le cas, bien sûr, où vous aurez choisi de partir tout en conservant votre travail. Option rassurante s’il en est (dans le contexte actuel, on n’est jamais sûr de retrouver un emploi en province) mais quelque peu fatigante.

Plus loin, mais pas trop !

Heureusement, il y a Grand Paris Sud ! Grâce à un réseau de transports dense et performant, ce territoire de deuxième couronne, composé essentiellement d’espaces verts, de villes moyennes et de petites communes, vous permet de bénéficier de la vie au grand air tout restant (réellement) proche de la capitale (moins d’une heure). L’endroit idéal pour s’éloigner de Paris… Mais pas trop ! Ainsi, lorsque le télétravail cède la place à une présence sur site obligatoire, vous n’avez pas à vous lever aux aurores pour être à l’heure à votre réunion. D’autant que vous ne devez pas rentrer trop tard, car vous n’avez pas rangé le barbecue (oui, parce que désormais vous avez un jardin et beaucoup plus d’espace) et que vous avez promis à madame de faire un point sur vos prochaines vacances avant le dîner (oui, parce qu’avec les économies réalisées sur le coût du loyer et de la vie quotidienne, vous avez de l’argent de côté).

La vie en +

Mais, de toute façon, c’est bientôt le week-end. L’occasion de savourer la vie au grand air, de faire du vélo en toute sécurité sur une des nombreuses pistes cyclables de l’agglo ou de profiter d’une sortie culturelle loin des foules parisiennes (que vous pourrez retrouver sans peine en un coup de RER). Et si vous en profitiez pour aller chercher des fruits et légumes frais dans l’Amap à côté de chez vous ? Ce n’est pas le choix qui manque ! Car ici, le dynamisme économique inclut aussi le dynamisme agricole et le commerce écoresponsable. Elle n’est pas belle la vie… à Grand Paris Sud ?

À bas les clichés d’une vie en banlieue !

« On dit qu’à Grand Paris Sud, il n’y a pas de travail »

Faux. J’ai eu le plaisir d’intégrer la société Safran qui fourni les moteurs des fusées Arianesespace, société elle-même installée à Évry-Courcouronnes. Mon projet professionnel a décollé ici, alors et vous, vous attendez quoi ?

Sur L’agglomération, 21 000 entreprises proposent plus de 140 000 emplois. Parmi ces entreprises, Grand Paris Sud accueille de très gros employeurs et des entreprises de renom comme : le groupe Carrefour ; les laboratoires et entreprises de recherche installés au Genopole ; le groupe aéronautique Safran et Arianespace. 

« On dit qu’à Grand Paris Sud, il n’y a pas d’endroit sympa où se balader »

Faux – Mais, je vais vous laisser croire que vous avez raison, comme ça je peux rester bien tranquille à Nandy au bord de l’étang de Ballory.

52 % du territoire de Grand Paris Sud est représenté par des espaces naturels (terre agricole, parcs, forêts, berges de Seine).

+ d’infos : prendre l’air

« On dit qu’à Grand Paris Sud, on est obligé d’aller à Paris pour voir de grands spectacles »

Faux – Mais en ce moment, l’Agglo vous donne plutôt rendez-vous en plein air pour des spectacles et des projections. On s’y retrouve !

Grand Paris Sud, c’est 16 salles de spectacle, dont 2 scènes nationales et plusieurs salles de musiques actuelles, dont Le Plan à Ris-Orangis, L’Empreinte à Savigny-le-Temple…

Tous les bons plans de Grand Paris Sud sont sur Sortir à Grand Paris Sud

« On dit qu’à Grand Paris Sud, il n’y a rien à faire pour les enfants » 

À Grand Paris Sud, on compte 11 conservatoires, 23 médiathèques, 10 cinémas, 10 piscines et une patinoire qui proposent des activités « jeune public » toute l’année ! Et l’été, l’Agglo Fun Tour, c’est du fun pour les petits et les grands enfants. 

« On dit qu’à Grand Paris Sud, il n’y a pas de producteurs locaux » 

Faux ! Le miel que je mange est produit à Tigery, je vais cueillir mes pommes à la Cueillette de Servigny, je suis inscrite dans l’une des AMAP de Grand Paris Sud… Et avez-vous déjà goûté les gourmandises du food truck d’Instants gourmandises Moly ? Je vous les conseille les yeux fermés !

À Grand Paris Sud, on compte de nombreuses AMAP, des épiceries solidaires, de nombreuses fermes et cueillette, et un vivier de producteurs talentueux ! Bref, tout ce qu’il vous faut pour consommer local. 

+ d’infos : Consommez local

« On dit qu’à Grand Paris Sud, on est loin de Paris »

Faux ! Ma maison est à moins de 30 km de Paris, et j’y suis en moins de 40 min en transports en commun. Aller à Paris… Pour quoi faire ? J’ai tout ce qu’il me faut près de chez moi : des restaurants, des théâtres et des salles de concerts pour sortir entre amis ou en famille, des grandes écoles pour mes enfants, des transports en commun et des pistes cyclables pour me déplacer comme je le veux…

À Grand Paris Sud, on compte : 17 gares, de nombreuses lignes de bus et 504 km de liaisons douces. C’est aussi 2 scènes nationales, 7 salles de concert, 6 salles de spectacles, et 40 établissements d’enseignement supérieur !

À voir aussi

Ce contenu vous a-t-il été utile ?